Description

L'acouphène est une perception auditive désagréable correspondant à un son. Il s'agit de sensations sonores qui ne sont pas liées à un son ou un bruit extérieure et qui ne sont perçues par le sujet. Le son perçu ressemble souvent à un sifflement, un bourdonnement, un chuintement ou même à un tintement ressenti dans la tête ou dans l'oreille. Cette perception peut être d'un seul côté ou des deux, et à des niveaux d'intensité différents. Les acouphènes sont dits périphériques lorsqu'ils sont localisés au niveau de l'oreille lésée. Après un délai variable, ils se centralisent et deviennent des acouphènes chroniques perçus dans un hémisphère cérébral ou les deux.

Prévention

Les traumatismes auditifs étant la première cause d'acouphènes, il est important de les éviter. Pour cela il faut se protéger avec des bouchons antibruits moulés ou non. Il existe toutes une gamme de bouchons avec et sans filtre à votre disposition dans notre laboratoire. Ces protections auditives doivent impérativement être portées lors de l'utilisation d'un outil bruyant, en particulier dans un lieu clos. Il suffit de quelques secondes à un niveau sonore trop élevé pour abîmer les cellules cilliées de l'oreille interne et provoquer un acouphène permanent.

Solutions et traitement

Il n'existe pas de "traitement miracle" des acouphènes permettant de les guérir totalement, mais différentes solutions, et surtout des comportements à adopter, permettent pour certains patients de les diminuer significativement».

Dans 75 à 80 % des cas, les acouphènes sont plus ou moins tolérés : certains parlent d'habituation neuro-psychologique.

Dans les 25 % de cas restants, les acouphènes sont intolérables, allant jusqu'à une forte détérioration de la vie quotidienne, de la concentration et du sommeil.

Le manque de sommeil avec le stress est l'une des causes essentielles de l'accentuation d'un acouphène de la vie quotidienne, de la concentration et du sommeil.

Les solutions envisageables sont alors les suivantes:

Des attitudes personnelles : prendre conscience que plus on prête attention aux acouphènes et plus on essaie de lutter contre eux, plus ils deviennent gênants car on se focalise dessus. Il faut alors éviter le silence (par exemple avec une musique de fond relaxante), ne pas s'isoler et développer ses contacts extérieurs. Le but étant simplement d'essayer de « vivre avec eux » en détournant notre attention de leur présence.

Si malgré ces conseils vous ne n'arriver pas à les gérer, allez consulter un ORL qui pourra recourir:

  • A une thérapie d'enrichissement sonore en utilisant des bruits de la nature avec un lecteur mp3 ou avec des Générateurs de Bruit Blanc que l'audioprothèsiste vous adaptera en fonction de la tonalité de votre acouphène (des bruits sont disponibles dans l'espace téléchargement).
  • A la sophrologie
  • Aux thérapies cognitivo-comportementales qui peuvent avoir un rôle complémentaire des autres thérapies
  • Aux appareils auditifs, très utiles lorsque les acouphènes sont associés à une perte auditive.