Entre "bien entendre" et "ne rien entendre", il existe de nombreux niveaux de déficiences auditives. Les experts font une distinction entre les pertes auditives légères, moyennes, sévères et profondes. La plupart des pertes auditives entrent dans les catégories légères à moyennes.

Pertes auditives légères de 20 à 40 dB HL

Les sons faibles sont inaudibles. La parole est difficile à comprendre dans un environnement bruyant.

Pertes auditives moyennes de 40 à 75 dB HL

Les sons faibles et moyennement forts sont inaudibles. Comprendre la parole devient très difficile en présence d’un bruit ambiant.

Pertes auditives sévères 75 à 95 dB HL

Il faut parler très fort pour pouvoir discuter. Les conversations en groupe ne sont possibles qu’au prix de grands efforts.

Pertes auditives profondes de 95 à 120 dB HL

Certains sons très forts sont audibles, mais la communication n’est plus possible sans aides auditives, même au prix de grands efforts.