Otites

Les otites sont des inflammations de peau ou de muqueuse de l'oreille. En fonction de la position et des caractéristiques de l'inflammation, l'otite va porter un nom plus spécifique.

Les symptômes

Les nourrissons et les enfants qui font leurs premiers pas commencent souvent à se gratter l'oreille et présentent des problèmes d'audition, de la fièvre, un écoulement de l'oreille, de l'irritabilité et des vomissements.

Chez les enfants plus âgés et chez les adultes, les symptômes comprennent le mal d'oreille, des problèmes d'audition, une pression dans l'oreille, de la fièvre, un écoulement d'oreille, des étourdissements et une perte d'équilibre associés à des nausées ou des vomissements.

Les symptômes sans douleur ou fièvre peuvent également indiquer la présence de fluide dans l'oreille.

Cholestéatomes

Le cholestéatome se résume à un envahissement du conduit auditif (externe) par un excès d’épiderme. Une surdité de transmission s’installe. Le cholestéatome se voit aussi donner le nom d’otite moyenne chronique dangereuse. « Dangereuse » en effet, car en détruisant l’os il peut détruire le canal emprunté par le nerf facial, provoquant ainsi une paralysie faciale.

Les symptômes

Le cholestéatome peut se repérer par une douleur au nuveau de l’oreille, des écoulements de liquides ou la présence de polypes.

Otospongioses

Une otospongiose est une pathologie qui affecte l'oreille interne et l'oreille moyenne. Elle concerne essentiellement les jeunes femmes. Cette pathologie entraîne une surdité en raison d'un blocage au niveau de l'étrier (un des osselets qui est chargé de transmettre les vibrations sonores à l'oreille interne) qui fait suite à une ossification trop importante. Il s'agirait d'une affection héréditaire.

Les symptômes

Le principal symptôme de l'otospongiose est la surdité. Il s'agit d'une surdité dite de transmission qui concerne le plus souvent les deux oreilles (l'une après l'autre). Dans les premiers temps, des bourdonnements peuvent être associés à la baisse de l'audition. Cette perte d'audition concerne essentiellement les sons graves, les sons aigus continuant à être perçus normalement. Néanmoins, en s'aggravant, la pathologie concernera également les fréquences aiguës.

Neurinomes de l’acoustique

Le neurinome de l’acoustique, appelé aussi schwannome de l’acoustique, est une tumeur bénigne du nerf de l’audition provenant, dans la majorité des cas, de la partie vestibulaire du nerf auditif. Le neurinome est, le plus souvent, unilatéral et se développe dans le conduit auditif interne ainsi que dans l’espace se trouvant à sa sortie dans le crâne, espace appelé angle ponto-cérébelleux.

Les symptômes

Le neurinome de l’acoustique se manifeste le plus souvent par une diminution progressive et unilatérale de l’audition, parfois associée à des acouphènes voire à des vertiges. Il peut aussi se manifester par une surdité soudaine.