C’est la baisse d’acuité auditive la plus fréquente. Le plus souvent liée à l’âge, elle commence à se faire ressentir par une diminution de la compréhension dans les milieux bruyants. 2/3 des personnes de plus de 65 ans sont atteintes par la presbyacousie.

Qu'est-ce que la presbyacousie?

Quelle que soit l'origine, cette perte d'audition s'installe de façon insidieuse. Progressivement, on entend moins bien les sons aigus. Puis la surdité touche toutes À partir de 50 ans, une personne sur deux souffre d'une perte d'audition. Ce phénomène appelé "presbyacousie" est parfaitement naturel, il est dû au vieillissement. Des solutions existent et pourtant un Français sur trois n'a jamais fait contrôler son audition. Par ailleurs, une fois diagnostiquée, la presbyacousie n'est pas toujours prise en charge et on estime que seulement 15 % des patients sont appareillés.

La presbyacousie peut avoir plusieurs origines: une altération des osselets qui deviennent moins souples avec l'âge ou un tympan qui se fragilise. Mais c'est surtout au niveau de la cochlée que sont décrites les principales lésions responsables de cette perte d'audition. Il peut s'agir de lésions au niveau des cellules ciliées, au sein des relais de transmission ou encore une perte de cellules nerveuses. La presbyacousie est bilatérale et la plupart du temps symétrique.

Le patient a tendance à se replier sur lui-même, s'isole ce qui peut entraîner un état anxieux ou dépressif et même contribuer à l'apparition de troubles cognitifs. Une situation qui peut être évitée si la presbyacousie est prise en charge dès son apparition, d'où l'importance du dépistage.

Nous constatons l'apparition de la presbyacousie à partir du moment où nous avons des difficultés à comprendre la parole dans des conditions acoustiques difficiles :

  • En milieu bruyant (repas animé, association, dans les transports en commun)
  • Lorsque nous sommes éloignés de l’interlocuteur, si l’on se parle d'une pièce à l'autre.
  • Lorsque plusieurs personnes parlent en même temps : assemblées houleuses, débats...